Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vieux clos

Le vieux clos

Jardin de 800 m2 situé à Sèvres (92) La vie du jardin au fil des jours, des mois, des saisons.


Le lierre des bois

Publié par Sylvaine sur 24 Octobre 2010, 12:11pm

Catégories : #Belles sauvageonnes

En jardinant hier, j'ai découvert ces bb lierre au pied de mes rosiers, des petits semis naturels tout jolis, arborant un air presque délicat et fragile :

 

lierre9

 

 

Si je laisse là ces nourrissons à qui on donnerait le bon dieu sans confession, ils vont grandir, s'étaler et finir par recouvrir tout le massif, comme celui-ci il y a quelques années :

 

lierre4

 

 

Le lierre de bois, Hedera Helix, est une plante ô combien vivace et rustique, rampante, grimpante, envahissante.

Dans le jardin, il a le droit de courir dans les coins un peu sauvages, sous les groupes d'arbustes où aucune plante, hormis lui, ne veut pousser. Il forme un couvre-sol persistant, toujours vert, et comme il est très frugal, il se contente de la terre sèche, encombrée de racines et très pauvre.

 

Je l'aime bien, ce sauvageon, lorsqu'il sert de bordure entre les arbres et arbustes et les massifs cultivés .

 

 

lierre2

 

 

 

 

Et je l'aime beaucoup lorsqu'il festonne de ses feuilles vernissées et légérement panachées les vieilles pierres moussues :

 

lierre5

 

 

Mais il est dur à discipliner !

"Chasser le naturel, il revient au galop", il ne reste jamais dans les limites que je lui ai fixées, et avec ténacité et parfois sournoiserie, il tente toujours de déborder, d'aller grignoter une petite place entre les plantes vivaces :

 

lierre3

 

 

 

 

 

 

Il rampe et il grimpe aussi.

Chaussé de solides chaussures à crampons, il peut s'élever à 25 m. Nous l'avons laissé partir à l'assaut du mur en ciment du lycée, triste, gris et moche, qui surplombe notre vieux mur de pierres et il forme maintenant une énorme boule verte :

 

lierre11

 

Il fleurit en septembre/octobre et les fruits sont en train de mûrir :

 

lierre10

 

Losque l'hiver sera venu, lorsque les oiseaux auront mangé toutes les baies rouges des cotoneasters et des pyracanthas, ces belles baies noires assureront leur subsistance, et dès maintenant, l'opulent feuillage sert de refuge à de nombreux insectes.

 

Je cours derrière lui, le sécateur à la main, je coupe, je taille, parfois je le hais, mais finalement, je l'aime bien, peu de plante ont autant de qualités !

 

 

 

Commenter cet article

mitou 04/11/2010 11:30



il demande à être bien encadré !!! il faut le dompter !!


mais je l'aime aussi !!


bisous MITOU



Benoit 26/10/2010 22:01



Bonsoir Sylvaine et merci d'être passée sur mon blog. Bon il reste encore beaucoup de travail pour rendre mon jardin comme je l'imagine... Pour le nom jardin du bois des Dames, ce n'est pas un
hazard, j'habite à un endroit ou des chanoinesses venaient se promener...J'essayerai à l'occasion de faire des recherches et un article sur le sujet.


Je t'ajoute dans mes favoris.


Encore merci pour ta visite et à bientôt.


Benoît.



Carzan 26/10/2010 20:51



Ah ce lierre, on le fuit et en même temps on l'aime ! Ici j'essaie de le laisser, tout en essayant de le contrôler.  Pas facile...



geotrouvetout 26/10/2010 18:09



bonsoir ma belle tres belles varietées de couleurs et tres jolies photos !!,le soleil viens de se coucher et il ne fait pas chaud de passage chez une amie je m arrete chez toi pour te
souhaiter une bonne et agréable soirée bisous Michel



CATHLINE 26/10/2010 15:26



bonjour   je l'adore sur mon grand mur   mais je le déteste pour les saletés qu'il me fait dans les escaliers et  sur la terrase   et au printemps ses
graines  qui germent partout   si on ne se méfie pas il aurait vite fait d'envahir tour le jardin....


BON APRES MIDI  BISES CATH



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents