Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vieux clos

Le vieux clos

Jardin de 800 m2 situé à Sèvres (92) La vie du jardin au fil des jours, des mois, des saisons.


L'oiseau, le chat et le ver de terre

Publié par Sylvaine sur 28 Septembre 2010, 14:37pm

Catégories : #Faune du jardin

Ce week-end, j'ai jardiné et en retournant la terre la terre d'un massif, j'ai ramené à la surface un beau lombric :

 

ver de terre1

 

Je l'ai délicatement pris pour le mettre à l'abri des dents de la fourche et aussi de la convoitise d'un joli petit individu  :

 

ver de terre2

 

Et ce n'est que quelques secondes plus tard que je me suis aperçue qu'un troisième larron guettait à la fois le Rouge-gorge et le ver de terre !

 

ver de terre3

 

ver de terre4

 

 

Les vers de terre sont d'humbles auxiliaires qui rendent des services inestimables.

Voici un extrait du dossier "Les vers de terre" de Philippe Ferret, paru dans le magazine "Plantes et Jardins" de décembre 06 :

 

" On compte environ 250 000 à 5 millions de ces vers par hectare. Plus particulièrement, on décèle la présence de trois types différents de lombrics. Il y a ceux qui travaillent à l'horizontale et en surface, puis ceux qui font le même travail en profondeur. Vous l'aurez compris, c'est le troisième type de lombrics, ceux qui travaillent la terre verticalement qui s'avère le plus précieux.

 

Et pour cause! Ce sont eux qui ameublissent le sol en profondeur, creusent des galeries permettant à l'eau et à l'air de pénétrer en profondeur, transportent les matières organiques en profondeur et remontent les fertilisants lessivés à proximité des racines. Enfin ce "saprophage" se nourrit de matières organiques en décomposition qu'il digère en les mélangeant à de la terre et de la salive. Ce faisant, il engloutit et rejette l'équivalent de son poid chaque jour.

A la surface, il excrète des tortillons qui signent sa présence. Leur énergie insatiable profite bien au sol qui demeure meuble et aéré ce qui favorise la pénétration des racines et donc l'implantation rapide des végétaux.

Les déjections sont étonnamment riches : la terre rejetée est ainsi 5 fois plus riche en azote, 7 fois plus en phosphates, 11 fois plus en potasse, 2 fois plus en calcaire et 3 fois plus en magnesie que le sol d'origine.

Nous disposont ainsi d'une véritable usine à engrais sans nous en rendre compte ... ils sont capables de brasser jusqu'à 100 tonnes de terre à l'hectare durant la période située entre octobre et mars ..."

 

Alors, pas touche à mon Ver de terre !!!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

canelle57 04/10/2010 08:34



Une belle fable! Quand on jardine, il ne faut pas oublier un outil indispensable : l'APN!


C'est toujours un plaisir de voir tout ce qui vit dans le sol et sur le sol! Ton chat est un malin qui aime ta compagnie et prend l'air en profitant du spectacle de la vie dans ton clos!


Les vers de terre sont une vraie richesse! Je suis toujours contente de voir leurs tortillons quand le sol est humidifié par les pluies! Chez nous c'est la famille Merle qui vient alors se
régaler!


Bonne semaine.



CATHLINE 01/10/2010 11:37




BONJOUR 


toujours du boulot à faire au jardin  m^me en automne



Bonne journée  bises Cathline

chez moi aujourd'hui le calendrier du jardinage d'octobre et les travaux du mois




Noushka 01/10/2010 10:12



Bravo tamise en valeur du ver de terre!


Comme les abeilles, on ne pourrait vivre sans eux!


Ils sont la meilleure usine à recycler qui soit!


Nous leur donnons tous nos déchets végétaux et la terre s'enrichit peu à peu grâceà leur boulot considérable!


Je pense quand même que c'est le Rouge-gorge qui intéresse le plus ton minou!!


bisous et bon WE!!



Marithe 01/10/2010 10:02



Je m'intruis ce matin à propos des vers de terre je ne savais pas qu'il y en avait trois sortes mais il me semble que je trouve quelquefois des petits tortillons dont j'ignorais la provenance et
c'est chose faite maintenant


Noé le geai ne mange pas les vers de terre quand je lui en propose mais il aime les araignées et les criquets.Je crois même qu'il en a peur des vers de terre


Sûrement parce que je lui donne des vers de farine et des teignes de ruche.Tous les jours au matin un petit rouge-gorge vient dans sa caisse manger la pâté universelle que je donne à Noé


Bises



Marie-Noëlle 30/09/2010 21:49



Histoire amusante !!  Mais tu n'as pas vu l'aigle royal qui surveillait ton minou car il voulait le chat, le rouge-gorge et le ver pour son repas. 


Bonne soirée



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents