Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vieux clos

Le vieux clos

Jardin de 800 m2 situé à Sèvres (92) La vie du jardin au fil des jours, des mois, des saisons.


Un bout de massif avant/après

Publié par Sylvaine sur 25 Avril 2013, 07:24am

Catégories : #Printemps 13



Ce sont les articles de Lydie sur son rosier Dainty Bess dans son massif Lovely Pink et de Marie-Claude et son printemps des épimédiums qui m'ont donné l'idée d'écrire cet article sur ce coin pentu et ombragé, ce bout de massif à la terre pauvre et ingrate faisant partie de la plate-bande en L sous le cerisier, le pyracantha, le forsythia ...
Pour que vous vous reperiez, j'ai fait un petit croquis :



En image, il est situé derrière les tulipes rouges au fond :



Plus près :



Je n'ai pas de photos d'avant.
Il y a bien longtemps maintenant, mon père a arqué les tiges du pyracantha pour créer une petite alcove de verdure et ce bout de terrain était seulement un lieu de passage :



Editha y a beaucoup joué lorsqu'elle était enfant puis, les années passant, le lierre a tout envahi.

En 2010, j'ai enlevé le lierre envahissant et en automne, me fiant au jugement de Thierry Denis sur l'épimédium perralchicum 'Frohnleiten' ( indestructible en tout sol...Feuillage marbré au printemps, vert brillant en été, coriace en hiver. Floraison massive en avril et mai,
Les pires situations ne l’intimident pas. Racines, saletés et sécheresse le laissent de marbre. Un roc
Son seul souhait : pousser sous les arbres, entre des arbustes ou au pied d’une haie. La fleur de la dernière chance. Celle qui prospère là où les autres s’arrêtent.
A la plantation, vous serez sceptique. Dans un an, fanatique ) j'en ai planté un en bordure et je lui ai donné comme compagnes des euphorbes robbiae et des hellebores :





En ce printemps, l'épimédium recouvre toute la bordure de son beau feuillage et ses fleurs légères égayent ce coin sombre :



Les euphorbes drageonnent et se marient aux Monnaies du Pape venues toutes seules que je laisse vagabonder :





Hier matin à l'aube :



Ce bout de massif prouve qu'il ne faut jamais désespérer, il y a toujours des plantes solides, frugales, intrépides prêtes à recouvrir et habiller un coin désherité !

Bisous et très bonne journée au soleil





Commenter cet article

stéphanie 30/04/2013 15:22

et bien, là, rien à redire, encore une fois ! tu en as fait un super endroit, cela me donne des idées pour mon allée d'arbres, avec le bas totalement à l'ombre...tous les mariages sont beaux : celui des tulipes rouges et des euphorbes, celui avec la monnaie du Pape...un aspect sauvage/contrôlé, et les couleurs vives sont vraiment la clés de ta réussite, je trouve !

poulbot.66 26/04/2013 22:10

J'ai pris le nom de ta plante, car j'ai un coin où rien ne veux pousser... tu as de la veine que ton cable de téléphone marche encore ! Mais peut être en as-tu un plus solide, vu le temps que tu as par chez toi... Passe un bon week-end.... Amitiés... Lulu66

c.ost 26/04/2013 17:44

Jardin qui a beaucoup de charme et de découvertes!

Marie-Claude 26/04/2013 17:06

Très jolie ta dernière photo, un aspect très naturel, on dirait un bois entretenu, c'est chouette !
Bonne fin d'après-midi (ici, il pleuvine !)
Sinon, d'habitude, je ne suis pas à l'ordi à cette heure, je suis au jardin !
Bises
MC

Hortelina 26/04/2013 11:56

Très jolie scène...puisque l'Epimedium aime aussi le soleil...j'ai pris note moi aussi. merci!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents